Les nouvelles règlementations pour les voitures européennes

Les médias français ont pointé régulièrement la pertinence des nouvelles réglementations qui ont été mises en place niveau antipollution par la commission européenne concernant les véhicules européens. Cependant, bien que l’avancée soit à saluer, il y a encore un certain nombre de points qui ne sont pas du tout aux goûts des associations de défenses des automobilistes, qu’elle soit française ou européenne […].

Des méthodes assez discutées… et il y a de quoi !

En effet, les médias français ne tarissent pas d’éloges concernant la nouvelle série de mesures qui ont été mises en place par la commission européenne, dont notamment une nouvelle méthodologie vis-à-vis de l’homologation des véhicules pour tout ce qui relève de l’émission des gaz polluants. Aussi, les grands journaux ne manquent pas de préciser bouche en cœur qu’il s’agit là d’une avancée particulièrement intéressante, en se basant sur les critères qui caractérisaient les méthodes pour l’homologation des voitures ayant quand quelques années.


Aussi, il est vrai que ce protocole dénote une démarche beaucoup plus drastique et rigoureuse vis-à-vis de l’homologation pour ce qui est des véhicules neufs suite au scandale qui avait généré l’affaire des moteurs truqués de la part de l’entreprise allemande Volkswagen.

Cependant, on peut être assez dubitatif sur l’émerveillement dont fait preuve la presse française vis-à-vis de ses nouvelles règles et méthodologies étant donnée qu’on a pu constater en parallèle que la commission européenne avait décidé de doubler le seuil de tolérance des émissions d’oxydes d’azote. Alors que celui-ci était fixé à environ 80mg d’oxydes d’azote, va se retrouver à partir de l’année prochaine un seuil de tolérance qui va jusqu’à 168 mg.
En conséquence, les voitures seront donc autorisées à plus polluer mais avec des moteurs qui sont capables de moi pour lui. C’est toute la contradiction de la politique de l’union européenne, et malheureusement, le faite que la presse française n’est pas crue intéressant de souligner cette contradiction qui pourtant est éclatante, laisse à penser que le poids des lobbys est passé par là.

Steph Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *